Il n’y a pas de débat : le changement c’est maintenant !

Par Marlène COLLINEAU (49)

Six mois de présidence de la République et déjà certains souhaiteraient rebattre les cartes. Certains souhaiteraient discuter, à nouveau, de ce qui devrait être la feuille de route du Gouvernement. Six petits mois auront donc suffit à faire croire à quelques uns qu’ils pouvaient éventuellement avoir raison contre l’intérêt de tous, de laisser penser à quelques autres qu’ils seraient écoutés sur des sujets que l’on croyait derrière nous.

Les Français ont tranché.

Six mois que les citoyens français ont élu leur Président de la République, six mois qu’ils ont choisi le cadre, clair, univoque, que leur proposait François Hollande. C’est un contrat moral que la famille socialiste est ses dirigeants a passé avec les Français, avec les salariés de ce pays qui ont massivement voté pour nous. Si nous venions à ne pas faire ce que nous avons dit, il ne s’agirait pas de déception : il s’agirait de trahison. Nous trahirions celles et ceux qui nous ont donné mandat, pour ré-équilibrer le rapport capital – travail, pour mettre en place l’impôt juste, pour défendre les retraités, pour augmenter les salaires.

Ils sont convaincus de nos valeurs.

N’ayons aucune crainte. Si nous mettons en œuvre les 60 propositions du candidat Hollande, alors tout est possible. Commençons par là. Sans rien lâcher, sans dénaturer. Notre camp social nous soutiendra si nous nous en tenons aux propos de François Hollande : « remettre la justice au cœur de tout. »

Ils veulent que s’appliquent nos propositions.

Licenciements boursiers, petites retraites, salaires qui stagnent. Il est là le cœur, elle est à la priorité. Il faut voter la loi contre les licenciements abusifs pour stopper les plans sociaux massifs des grands groupes qui font du profit. Il faut augmenter vraiment le SMIC pour permettre qu’émergent de vraies négociations salariales. Il faut interdire les dépassements d’honoraires pratiquer par les médecins qui, en soit et quel qu’en soit le montant, sont abusifs. Il faut augmenter les effectifs des fonctionnaires : à l’hôpital, à l’école, dans nos tribunaux. Il faut investir dans nos services publics. Il faut créer les conditions de la relance économique par la croissance.

Il faut aussi voter rapidement le mariage, l’adoption pour tous, la PMA pour les couples homosexuelles, le droit de vote pour les étrangers aux élections locales, comme le droit de mourir dans la dignité.

Ils veulent qu’elles s’appliquent vite.

Et il faut le faire vite. Avant que nous ne pensions que l’élection, que le choix des Français est trop ancien, trop lointain, qu’il en deviendrait obsolète. Six mois que les forces du progrès détiennent tous les pouvoirs. On ne peut plus attendre. L’heure est à l’application du projet. Ce projet a été débattu et entériné par les Français. Ils nous jugeront sur son effectivité.

Point d’errements, de faux-débats.

L’heure est à l’affirmation, sans aucune ambiguïté, de nos idées, de nos convictions. Car nous sommes profondément convaincus que les engagements du candidat Hollande sont les bons. Car nous sommes persuadés qu’ils ne marquent que le début. Les états d’âmes de certains, qu’ils soient dans l’opposition ou au sein du Gouvernement, cette propension à vouloir trop écouter ceux qui ne disposent d’aucune légitimité ou à mettre au débat ce qui ne l’est pas, est une attitude suicidaire vis-à-vis de notre camp, celui des travailleurs.

Soyons aussi fidèles au camp des travailleurs que la droite l’était au camp des patrons. Elle est là la feuille de route. Les Français méritent mieux que des débats d’arrière-garde. Au Gouvernement d’appliquer les 60 engagements, au Parti de penser l’avenir !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :