Le syndicat majoritaire de l’enseignement secondaire prend parti contre Sarkozy !

Contrairement à ce que voudraient nous faire croire la droite et ses prébendiers, le mouvement syndical n’est pas atone lors de cette campagne présidentielle, loin s’en faut ! Si l’UNSA se cantonne à appeler ses adhérents à faire barrage à Marine Le Pen, de nombreuses organisations n’ont pas peur de prendre clairement parti dans cette bataille gauche-droite où ils ont toute leur place en tant que composantes essentielles du mouvement ouvrier. Ainsi, selon Le Monde, l’Union Syndicale de la Magistrature a « publié jeudi 12 avril un bilan sévère de l’action de Nicolas Sarkozy intitulé « les heures sombres », où il estime que le pouvoir a tenté de placer sous ses ordres la magistrature tout en multipliant les lois inutiles ». Dans les mêmes colonnes, Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, se proclame « clairement pour un changement de président » et il n’a pas hésité à annoncer que si, par malheur, Sarkozy repassait pour 5 ans, « la tension serait vive »… Même la CFDT a eu maille à partir avec le prétendu « candidat du peuple » qui s’est emporté contre les syndicalistes de Florange .

Enfin, lors de son congrès national qui s’est tenu à Reims au début du mois d’avril, le Syndicat des Enseignants du Second degré (SNES) a appelé les profs à battre Sarkozy par tous les moyens. Cette prise de position courageuse du syndicat majoritaire du monde enseignant est sans nul doute un acte décisif pour l’issue du scrutin. Dix ans après la rupture entre les profs et le PS suite à l’épisode Allègre, cinq ans après la méfiance qu’avaient suscité les déclarations de Ségolène Royal, le vote enseignant retourne enfin au bercail. Pour battre Sarkozy, nul doute que les professeurs vont se saisir en masse du bulletin François Hollande et c’est une très bonne nouvelle !

Nous joignons à cet article, en guise de document, un tract du SNES réalisé dans un établissement scolaire de la banlieue parisienne qui prouve que les enseignants veulent dans leur écrasante majorité en finir avec ce pouvoir ennemi de l’éducation, des services publics et de la laïcité.

Tract présidentielles Essonne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :