Bétencourt, De Maistre, Woerth et Sarkozy : aucun lien !

Il a raison, Sarko. La presse est quand même vache avec lui. Malgré le soutien affiché de Mougeotte, de Dassault, du JDD & Cie, malgré l’aubaine qu’a constitué le choix pris en toute indépendance par Philippe Vall de limoger pour raisons éthiques Didier Porte et Stéphane Guillon de France Inter en 2011, ces foutus journaleux ne peuvent pas s’empêcher de le titiller sur ces comptes de campagne. Lui, un honnête homme qui n’a évidemment rien à voir avec l’affaire de Karachi ! Lui qui ne connaît que Mme Bettencourt que par sa marionnette des Guignols ! A croire que l’on vit en démocratie ! Soyons sérieux deux minutes ! En Vème république, un président -élu par 20 millions de Français, faut-il le rappeler- ne peut pas s’adonner à de telles bassesses, occupé qu’il est à peaufiner sa rencontre mystique et quinquennale avec le bon peuple. Au pire, ce sont peut-être des gardes-chiourmes qui ont fait du zèle et qui ont voulu faire plaisir au patron, mais rien de plus… Sarko a fait la même pour Balla’ en 1995 après tout, il sait de quoi il parle ! Heureusement que ces vulgaires hommes de main et ces mafieux n’ont aucun lien avec M. Woerth, le comique troupier passant du statut de trésorier de campagne à celui de ministre-clé du gouvernement Fillon-Sarko. Il faut reconnaître que, si tel avait été le cas, cela aurait fait un peu tâche…

Et c’est dans cet océan de probité que les journalistes de L’Express, connus pour leurs diatribes gauchistes contre les institutions, ont prélevé un verre d’eau pour soulever leur tempête médiatico-bobo. « A 12 heures Pour Monsieur Nicolas S. Pour information ». Voilà tout ce que ces fouille-merde ont réussi à dénicher dans l’agenda de l’honorable André Bettencourt. Comme si le terme « Monsieur » s’adressait forcément, pour le petit personnel, au maître dont il est au service depuis si longtemps. Comme si Nicolas S. renvoyait forcément au président Sarkozy alors qu’il pourrait très bien s’agir de Nicolas Sirkis, ce chanteur populaire qui plaît tant à ce rebelle d’André. Non, vraiment, il faut arrêter le lynchage. On prend le président de ce pays pour un vulgaire sans-papier ou quoi ? Puisqu’on vous dit que M. Sarkozy état occupé le jour de l’hypothétique rendez-vous avec cet indécrottable fan d’Indochine qu’est André Bettencourt ! A quoi, on ne sait pas, mais vous n’allez pas demander à entrer dans le saint-des-saints de l’agenda du surhomme qui préside aux destinées de la Nation, tout de même ? Il y a des limites à la décence ! C’est simple : M. Sarkozy, fils d’un petit immigré hongrois qui a par hasard atterri à Neuilly, n’a rien à voir avec ces milieux huppés où l’héritière de la fortune L’Oréal côtoie le descendant direct du théoricien contre-révolutionnaire Joseph de Maistre. S’il est devenu président, c’est à la force de ses poignets. Nous n’oserions dire « parce qu’il le vaut bien »…

Et le pré-retraité Eric Woerth dans tout ça ? Un honnête homme, on vous dit ! S’il est soupçonné d’avoir conseillé dans ses opérations de fraude fiscale une milliardaire qui voulait financer la campagne de Sarkozy, c’est parce qu’il semble trop bon pour être honnête. Un vulgaire délit de bonne gueule ! S’il est soupçonné d’avoir assuré au gestionnaire de la fortune de cette oisive richissime l’obtention de la Légion d’honneur en échange de l’embauche de sa femme par l’heureux bénéficiaire de la distinction napoléonienne, ce n’est que parce que l’affreuse presse de gauche, sévissant autant dans les colonnes du Parisien que dans l’immonde Express, veut salir le chef de l’État. Et si l’on soupçonne encore ce pauvre homme d’avoir aliéné une partie de la forêt de Compiègne alors qu’il savait pertinemment que cette vente était illégale, d’avoir sciemment minoré le préjudice d’un cambriolage commis chez un riche héritier de ses amis afin que ce dernier échappe à un redressement fiscal et d’avoir menti sur ses revenus dans le cadre du financement de sa campagne municipale, ce n’est que par méprise. Il faut vraiment retourner ciel et terre pour trouver quelque chose de pourrie au royaume de Sarkozy…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :