MJS: Pour un congrès offensif !

Par Johann CESA (BN MJS)

Le congrès des Jeunes Socialistes approchant, il devient utile et nécessaire de dresser un premier  bilan  de  l’action  du  MJS  à l’issue de la dernière mandature. Utile pour éclairer  notre  lanterne  à  la  veille  d’un congrès  et  nécessaire  pour  corriger  nos  erreurs  et  être  toujours  plus  efficace  auprès de la jeunesse.  En  automne  2009,  l’ensemble  des  motions présentées  au  congrès  de  Grenoble  tentait d’analyser les causes de la crise du système capitaliste  et  d’y  offrir  un  débouché.  Pas peu  fiers  d’avoir  participé  à  la  rédaction collective  du  texte  de  la  motion  1,  et notamment de l’introduction « la crise économique  n’est  pas  due  au  hasard »,  nous avons fait de la redistribution des richesses notre  revendication  centrale.  Démontrer que le capitalisme est à l’origine de sa propre crise  et  qu’il  n’y  aura  « pas  de  sortie durable de l’ornière tant que le partage de la richesse créée ne sera pas fortement rééquilibré par une augmentation de l’ensemble des  salaires » sont  plus  que  jamais  des questions  d’’actualité.  Les  faits d’aujourd’hui  -l’appétit  dément  des  spéculateurs et  l’ingratitude des  banques qui se retournent contre  les  États-  prouvent  que nous  avions  raison  de  fustiger  un  système mondialisé toujours à la recherche avide de taux de profit à deux chiffres. La conclusion qui  était  faite  pourrait  être  l’introduction du  prochain  texte  d’orientation :  « imposer des  contraintes  aux  capitaux  privés  au  niveau national, européen et mondial. »

Lors  de  ces  deux  années,  le  mouvement  social  contre  le  retardement  de  l’âge  de départ  à  la  retraite  et  l’allongement  de  la durée  de  cotisations  constituèrent  le point d’orgue de la contestation des salariés et de la  jeunesse.  Quelle  fierté  de  voir  notre organisation  lutter  avec  vigueur  pour  le droit  à  la  retraite  à  60  ans sans  décote, lancer des collectifs unitaires locaux avec la jeune gauche et les syndicats étudiants, au moment  où  notre  parti  n’était  pas  exactement  en  phase  avec  les  aspirations  exprimées par les salariés ! Ce mouvement est le fruit d’une construction progressive venant, d’une  part,  d’une  prise  de  conscience  collective sur la question de notre système de protection  sociale  et,  d’autre  part,  des effets  structurels  de  la  crise  économique qui offre précarité à la jeunesse, déclassement  social  pour  ceux  qui  ont  la  chance d’avoir  un  emploi  et  désespoir  pour  les  autres. L’automne dernier, l’étincelle était là et  le  combat  pouvant  mener  au  renversement  de  ce  pouvoir  sarkozyste  minoritaire fut à un cheveu de l’emporter.  Aujourd’hui  les  braises  de  la  révolte  sont encore  chaudes.  Des  étudiants  réclamant toujours  un  dixième  mois  de  bourse  plein aux  salariés  cherchant  ici  et  là  le  salaire correspondant  à  leur  labeur,  les  attentes sont toujours aussi nombreuses. Notre camp a  une  envie  terrible  d’en  découdre  avec  la bande du Fouquet’s. Le texte d’orientation de  notre organisation  qui  sera  bientôt  en débat dans les fédérations ne doit pas faire table  rase  de  ces évènements.  Il  doit  en prendre  la  pleine  mesure  et  proposer à la jeunesse  une  alternative  au  capitalisme. La  question  sociale  devra  être  au  cœur  de ce  texte  d’orientation.  Pourquoi  ne  pas   reprendre la proposition des 60 ans sans décote, des 35 heures réelles puis des 32 heures, des 200 € pour tous, pas de salaires supérieurs à 7 fois le salaire moyen de l’entreprise,  l’allocation autonomie,  une  6ème  république laïque et sociale. Tout ceci figure dans  Perspectives  2012.  Ce  sont  des  réflexions qui ont émergé des débats fédéraux et  nationaux.  Il  faut  les  reprendre.  Sans n’en omettre aucune.  Pour  ce  congrès,  l’Offensive  Socialiste  sera disponible pour effectuer un travail collectif que  ce  soit  dans  les  fédérations  ou  au niveau  national.  Nous  serons  force  de  propositions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :