Les salaires en France

Par Ernest Simon (44)

Acceptant le diktat des marchés financiers, de nombreux États européens poursuivent le dogme libéral du « trop d’État » et adoptent des plans de rigueur qui passent notamment par une baisse du salaire des agents de la fonction publique. Il est bien évident que les salaires des fonctionnaires ne sont pas la cause de la crise économique. La sortie d’une publication en 2010 de l’INSEE sur les salaires en France (http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/SALFRA10a.PDF– données 2007) est l’occasion de montrer que ces salaires sont d’ailleurs tout à fait proches de ceux du secteur privé. Il apparaît alors que les salaires en France sont loin d’être excessifs !

 Public, privé des salaires nets moyens comparables

 Les salaires dans la fonction publique: En 2007, le salaire net annuel moyen des 1,75 million d’agents titulaires et non titulaires qui travaillent en métropole dans la fonction publique d’État s’élève à 26 930 €. Par mois, cela correspond à un salaire net moyen de 2 244 € (hypothèse théorique du salaire annuel divisé par 12). Ce salaire net annuel moyen est de 31 084 € pour la catégorie A (cadres), de 25 307 € pour la catégorie B et 19 467 € pour la catégorie C. Il est à noter que dans la fonction publique d’État la part de la catégorie A est très importante (61 % des agents) en raison des transferts du personnel TOS à la fonction publique territoriale et de la forte présence du personnel enseignant. Dans la fonction publique locale (les collectivités locales), le salaire net annuel moyen des 1,59 million d’agents (en équivalent temps plein) s’élève à 20 509 €. Par mois, cela correspond à un salaire net moyen de 1 709 €. Ce salaire net annuel moyen est de 36 935 € pour la catégorie A (soit 8 % des agents de la territoriale), de 23 886 € pour la catégorie B et 18 096 € pour la catégorie C. Quant à la fonction publique hospitalière, les données de l’INSEE agrègent le public et le privé dans une catégorie appelée « secteur hospitalier », ce qui ne permet pas d’opérer une comparaison public / privé.

 Les salaires dans le secteur privé et semi-public: En 2007, dans les entreprises du secteur privé et semi-public, le salaire net annuel moyen pour un travail à temps complet s’élève à 24 016 €. Par mois, cela correspond à un salaire net moyen de 2 001 € (hypothèse théorique du salaire annuel divisé par 12). Ce salaire net annuel moyen est de 48 006 € pour les cadres (y compris chefs d’entreprise salariés), de 24 227 € pour les professions intermédiaires, de 16 714 € pour les employés et 17 565€ pour les ouvriers. En comparaison, les cadres du privé gagnent donc plus que les cadres du public. La situation est inverse pour les autres niveaux. En moyenne cependant, les écarts restent mesurés puisque les agents de la fonction publique d’État ont un salaire net annuel moyen de 12 % supérieur au secteur privé et semi-public, et les agents de la fonction publique territoriale ont un salaire net annuel moyen de 15 % inférieur au secteur privé et semi-public. C’est l’écart entre les agents territoriaux et les agents de l’État qui est important, mais qui tient principalement à la forte présence d’agents de catégorie A dans la fonction publique d’État.

 

Les salaires médians à l’image des salaires moyens

Les salaires médians (soit 50 % des salariés gagnent plus ou moins que la médiane) confirment l’écart relatif observé sur les salaires moyens. Le salaire net annuel médian est de 24 761 € dans la fonction publique d’État (soit 2 063 € par mois), 18 464 € dans la fonction publique territoriale (soit 1 539 € par mois), 19 149 € dans le secteur privé et semi-public (soit 1 596 € par mois),

 

Des écarts de salaires plus importants dans le privé

 Le secteur privé et semi public se caractérise par un écart plus important entre les plus bas salaires et les plus hauts salaires. Ainsi, le rapport entre les 10 % de salariés touchant les plus faibles salaires et les 10 % de salariés touchant les salaires les plus importants est de : 2,26 dans la fonction publique d’État, 2,02 dans la fonction publique territoriale et 2,9 dans le secteur privé et semi public.

 En réalité, les écarts les plus importants ne sont pas entre le public et le privé en moyenne mais entre les « catégories sociales » (au sens INSEE) au sein de ces secteurs.

 Dans le secteur privé et semi-public, si on compare le rapport interdécile entre D1 (les 10 % d’employés touchant les plus faibles salaires avec 12 051 €) et D9 (90 % des cadres gagnent moins de 75 128 €), il est de plus 6,2 (contre 2,9 pour l’État et 3,8 pour la territoriale). Cet écart tient principalement à l’existence de hauts salaires chez les cadres du secteur privé et semi-public puisque 30 % d’entre eux gagnent plus de 48 573 € (soit 4 048 € par mois). Le salaire médian annuel des cadres du secteur privé et semi-public est ainsi de 38 334 € (3 195 € par mois). Ces chiffres sont à comparer avec ceux du public où les cadres ont un salaire médian de 28 066 € dans la fonction publique d’État et 34 280 € dans la fonction publique territoriale. 90 % des cadres de l’État gagnent moins de 39 914 € et 90 % des cadres de la territoriale gagnent moins de 53 511 €

Des salaires un peu plus importants dans le public pour le personnel non-cadre

Par contre, dans le public, le salaire médian des autres catégories sociales est légèrement supérieur à ceux des catégories équivalents dans le privé. Ainsi, le salaire médian annuel des professions intermédiaires s’élève à 22 655 € (1 888 € par mois), contre 24 946 € (2 079 € par mois) pour les agents de la catégorie B dans la fonction publique d’État et 23 342 € (1 945 € par mois) dans la territoriale. Le salaire médian annuel des employés est de 15 746 € (1 312 € par mois) et celui des ouvriers de 16 828 € (1 402 € par mois) contre 19 214 € pour les agents de la catégorie B dans la fonction publique d’État et 17 382 € dans la territoriale.

 Pour conclure, tous ces chiffres montrent tout de même dans l’ensemble une assez forte concentration des salaires puisque 90 % des salariés à temps plein gagnent donc en moyenne un salaire inférieur à :

– 38 673 € dans la fonction publique d’État (soit 3 223 € par mois).

– 28 983 € dans les collectivités locales (soit 2 415 € par mois)

– 37 978 € dans le secteur privé et semi-public (soit 3 165 € par mois)

 Ces chiffres ne donnent qu’un aperçu de la situation réelle vécue par les salariés. Il faudrait y intégrer les temps partiels (18 % des emplois) et ne pas oublier qu’il demeure des inégalités fortes, comme la différence de salaire entre les hommes et les femmes (20 % dans le privé, 11 % dans la territoriale). Pour autant, ces chiffres permettent de comprendre la situation actuelle sur les salaires : il n’y a pas d’opposition public / privé, l’écart entre les salaires reste globalement serré (de 1 à 3), et les salaires sont déjà relativement faibles eu égard au coût de la vie !

Publicités

One Response to Les salaires en France

  1. Jegouzo Joël says:

    Un salaire de + de 1800 euros en catégorie C dans la fonction publique territoriale, je n’en connais aucun. Je ne sais pas d’ou viennent ces moyennes de statistiques, mais elles sont surévalués. On a perdu 8% et 9 ans et cette année va encore agraver cette situation. Si on veut travailler une perspective crédible, ça veut dire qu’il faut proposer un rattrapage du manque à gagner depuis plusieurs années et augmenter les salaires correspondant aux besoins d’une vie meilleure dans tous les domaines, pour se nourrir, s’habiller, se loger, se distraire, voyager etc… Pour se loger, le prix du loyer ne devrait pas dépasser les 20% du revenu d’un ménage. Il faut également remettre la Taxe professionnelle en fonction et que l’état prenne ses responsabilités pour payer ce qu’elle doit aux collectivités locales. Si tout cela est mise en place, c’est la taxe d’habitation qui baisserait permettant aux familles de vivre mieux et c’est la possibilité d’assurer la sauvegerde voir le développement des services publics. Il y a assez de moyens en France pour garantir tout ça. C’est une question de volonté politique des gouvernants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :