Non aux cumul des rémunérations des élus

Par Florent HASPEL (42)

Que de cafouillage au sein de la majorité et voilà qu’après des révélations signées du Canard Enchaîné, Christine Boutin apparaît comme une femme libre prête à sacrifier une rémunération de 9500 euros pour donner bonne image au gouvernement. Soyons clair, si le Canard n’avait pas révélé cette information, Mme Boutin aurait discrètement encaissé chaque mois ces 9500 euros.
Mais l’ancienne ministre du logement a trouvé la bonne parade en annonçant qu’elle renonçait à cette rémunération qui se serait ajouté notamment à sa retraite de parlementaire. Elle déclare, «  J’ai décidé de mener cette mission de façon gracieuse  ». Traduction, elle effectuera cette mission bénévolement et sans contrepartie. Avec ce type de déclaration Mme Boutin pensait peut être se tirer indemne de cette histoire. Néanmoins elle n’a pu s’empêcher de rajouter, « . Ne nous laissons pas avoir par cette deuxième déclaration, Christine Boutin ne vivra jamais comme les « Français qui ont de petits salaires » et ce n’est pas parce qu’elle a renoncé à 9500 euros net par mois qu’il faut l’élever au rang de héros national de la justice sociale et de la répartition des richesses. En effet, d’un autre côté elle gagne déjà 17500 euros de retraite par mois, ses retraites de parlementaire et de conseillère générale ajoutées. Elle aurait donc eu ses retraites, plus un salaire de haut fonctionnaire et ce n’est point ce qui est le plus choquant.

Comment peut on dans un pays en crise où le pouvoir d’achat des ménages, de vous, de nous diminue de mois en mois, tolérer qu’on puisse cumuler un salaire de 9500 euros à une retraite de 17500 euros ?

C’est avant tout le montant de sa retraite qui est scandaleux quand on sait que la majorité des français gagne moins de 1100€ net à la retraite. Évidemment, les salaires des hauts fonctionnaires peuvent être remis en cause mais ceux-ci ne toucheront jamais la même retraite qu’elle. C’est pourquoi nous lançons un appel aux parlementaires français. Ils doivent immédiatement proposer et voter une loi obligeant les hommes politiques à choisir une seule de leur retraite quand ils ont eu plusieurs mandats et prononcer aussi l’impossibilité de cumuler une indemnité à sa retraite d’élu. Toutefois, le montant de cette retraite restera encore trop élevé. C’est pourquoi un débat débouchant sur une loi doit être lancé pour revoir le montant des indemnités touchées par les parlementaires, les ministres et le président de la république. Bien sur que nos parlementaires, nos ministres ont des responsabilités, mais il y a des limites tout de même et ces dernières doivent être imposées par la loi, telle est notre position.

C’est plutôt à sa retraite qu’elle aurait du renoncer et pas à son salaire. 17500€ par mois de retraite, même un smicard ne les gagne pas en un an.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :