Au Proche-Orient, l’impunité tue !

Par Tunjai Cilgi (64)

Comme de nombreuses organisations et un multitude de citoyens légitimement choqués, nous condamnons avec force et fermeté l’attaque conduite par le gouvernement d’Israël contre la flottille humanitaire internationale qui trans–portait de l’aide humanitaire pour les Gazaouis. A l’heure actuelle, l’attaque menée par les commandos israéliens a fait 10 morts et plus de 30 blessés parmi les membres du convoi humanitaire. Des milliers de tonnes de vivres pourrissent maintenant à des lieux des rivages proches-orientaux… Pire, cette attaque a été menée dans les eaux internationales et non israéliennes. En s’en prenant à un convoi humanitaire, de plus dans les eaux internationales, alors qu’il n’en a absolument pas le droit, le gouvernement israélien a encore une fois montré qu’il n’en avait cure d’adopter une attitude de hors-la-loi.

Cette flottille humanitaire internationale qui associait des membres de différentes ONG et des députés des pays européens avait aussi une fonction symbolique. Celle de montrer aux citoyens du monde avec quelle inhumanité le gouvernement israélien persiste dans le blocus de Gaza, comparable aujourd’hui à une prison à ciel ouvert, et dans quelles conditions vivent plus de 3 millions de Gazaouis. Le gouvernement israélien continue ses agressions contre le peuple palestinien et, dans le même temps, intensifie la colonisation qui fait de plus en plus ressembler les territoires contrôlés pas l’OLP à une peau de chagrin. La colonisation israélienne se poursuit en effet en chassant de force les Palestiniens de leurs terres et de leurs habitations et ce, malgré l’appel des autorités légitimes de la Palestine à poursuivre les négociations démocratiques pour la paix et pour un État palestinien. Le gouvernement israélien veut la guerre. Il mène une véritable politique de déni qui ignore l’existence du peuple palestinien et entreprend méthodiquement la destruction de l’État dont il s’est doté.

Cohérent avec lui même et sûr de son bon « droit », le gouvernement israélien, avec la complicité et la duplicité des membres permanents du Conseil de sécurité, persiste dans son refus de rendre compte devant les tribunaux internationaux des massacres de Gaza, qui ont fait 1800 victimes civiles en 2008. On attend toujours la suite du rapport Goldstone… La clique aux ordres de Tsahal et des faucons du Pentagone n’a peur de rien et refuse toujours de signer le Traité de Non Prolifération Nucléaire (TNP), conclu la semaine dernière entre 89 États et traçant notamment la perspective d’un Proche-Orient dénucléarisé. Ce qui n’empêche pas Israël, en bonne puissance atomique, d’exiger des membres permanents du Conseil de sécurité, pourtant à l’origine de la prolifération nucléaire dans le monde, le plus strict respect du TNP dans le dossier iranien ! Décidément, le gouvernement d’Israël joue les hors-la-loi sur tous les plans… Son attitude guerrière risque une nouvelle fois de provoquer un conflit d’ampleur au Proche-Orient. Si ce conflit latent venait à éclater, les peuples de la région, et peut-être au-delà, en seraient les premières victimes.

Il faut être bien clair, il n’est pas question ici de se prononcer contre le peuple israélien, ni contre l’existence d’un État israélien. La preuve que l’identification abusive des Israéliens à leur État est sans fondement ? Des personnalités et intellectuels israéliens d’Europe viennent de s’associer pour rédiger une tribune qui condamne la politique de leur gouvernement contre la Palestine et les Palestiniens. Mais si, comme eux, nous condamnons avec fermeté l’attaque du gouvernement israélien contre la flottille humanitaire internationale et le blocus de Gaza par ce dernier, nous refusons que cette agression inique de Tel Aviv soit instrumentalisée pour servir les intérêts de certaines puissances, qui veulent susciter un conflit au Proche-Orient dans le seul but de piller les richesses pétrolières de la région. De la même manière, nous refusons que cette condamnation puisse cautionner, ne serait-ce qu’une seconde, la politique réactionnaire des monarchies absolues corrompues du Golfe. Nous appelons les citoyens et particulièrement la jeunesse à ne pas se laisser matraquer par certains propos et certains médias qui mènent une campagne dont le but est d’exciter ou bien l’antisémitisme, ou bien le racisme anti-arabe. Nous ne voulons ni l’un ni l’autre, nous sommes pour la paix entre les peuples, car nous sommes fidèles à l’internationalisme ouvrier. La seule guerre qui vaille est celle qui unit les peuples contre les tyrans !

« L’ennemi principal est dans notre pays », disait Karl Liebknecht en 1915. Ce cri n’a rien perdu de sa force en 2010. Aujourd’hui encore, il faut défendre sans relâche le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Eux seuls ont ce droit. Si nous sommes pour l’arrêt immédiat du blocus de Gaza et de la colonisation des terres palestiniennes, nous n’avons aucune illusion sur les islamistes au pouvoir à Ramallah qui ont construit leur succès sur la misère et le désarroi des Palestiniens. De même, nous défendons inconditionnellement les travailleurs israéliens contre leur État théocratique et militariste qui s’oppose à leurs intérêts. Le peuple palestinien et le peuple israélien ont tout deux le droit légitime de se doter d’un État indépendant, démocratique, laïque et viable. Et si, au Proche-Orient, les hommes faisaient le pari de la démocratie, de la paix, de l’amitié et de la solidarité entre les peuples ? Ce n’est pas un doux rêve, mais une tâche enthousiasmante. Pour la mener à bien, il faudra commencer par défaire les marchands de canons, les galonnés, les politiciens, les bureaucrates et les terroristes dont l’état de guerre assure la domination sur les deux peuples.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :