Marouane Barghouti : Le Mandela Palestinien ?

Par Julien Guérin (43)

Barghouti : le nom de cet homme n’évoque peut-être pas grand-chose pour beaucoup en Europe occidentale en encore moins aux Etats-Unis. Et pourtant… ce dirigeant du mouvement palestinien est certainement l’un des hommes clés de la tragique situation proche orientale. Emprisonné depuis 2002 en Israël, Barghouti détient peut être entre ses mains l’un des termes de la difficile équation israélo –palestinienne. Nous qui sommes attachés à la cause du peuple palestinien et à la paix dans cette région déchirée par les conflits depuis trop longtemps, nous pensons qu’il est essentiel de faire connaître la figure de ce leader. Barghouti est la preuve vivante qu’au-delà des fanatiques islamistes du Hamas il existe en Palestine une voix combattive mais lucide, offensive mais en même temps prête à avancer pour arriver à une solution de paix et de justice pour les deux peuples de la région.

Marouane Barghouti a été condamné en 2002 par les tribunaux israéliens à perpétuité pour sa participation à la campagne d’attentats  de la seconde Intifada de 2000-2002. Il a sans cesse réaffirmé au cours de son procès son refus des attaques contre les civils (au contraire des organisations islamistes) tant en défendant la légitimité des actions militaires contre l’armée de Tsahal dans les territoires occupés. A de nombreuses reprises il a expliqué que la colonisation israélienne était le principal obstacle à la paix dans la région et que le peuple palestinien avait enfin droit à la justice, c’est-à-dire un Etat souverain et démocratique à l’intérieur des frontières de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale.

Militant au Fatah (le parti de Yasser Arafat) depuis l’âge de 15 ans, déjà emprisonné à la fin des années 70, leader étudiant de la 1er Intifada de 1987, sa popularité est immense chez les travailleurs et les jeunes palestiniens. Député de 1996 jusqu’à son arrestation, orateur fougueux et énergique, il apparaît comme le représentant de cette gauche arabe laïque et socialisante affaiblie par la montée de l’islamisme politique qui prospère sur l’  agressivité guerrière du pouvoir israélien. Un récent livre du journaliste Charles Enderlin (intitulé Le Grand Aveuglement) démontre même comment les responsables de l’Etat hébreu ont consciemment joué avec le feu dans les années 80 et 90 en favorisant la montée du Hamas et du Jihad islamique pour affaiblir la gauche laïque. On voit aujourd’hui le résultat désastreux de ce calcul cynique. Barghouti est en prison alors qu’il est certainement le seul partenaire possible prêt à s’engager dans le règlement de la question palestinienne alors que le Hamas est maître de la bande de Gaza où il retient en otage toute une population. Israël s’est engagée dans une voie meurtrière sans issue : on l’a encore vu il y un an avec les bombardements massifs sur Gaza que le rapport Goldstone a qualifié de « crimes de guerre ». Cette politique sème des germes de haine, nourrit les islamistes en même temps qu’elle plonge dans la souffrance des milliers de palestiniens pauvres qui ont vu leurs habitations détruites et leurs terres parfois confisquées.

Faire connaître la voix de Barghouti, c’est affirmer qu’une paix juste est possible si Israël prend conscience qu’elle doit enfin libérer cet homme courageux et intègre. Non, il n’est pas un terroriste ! Mandela et tant d’autres combattants de la liberté furent eux aussi qualifiés de terroristes ! Dans une tribune publiée en 2002, le militant palestinien a écrit à ce sujet : « Je ne suis pas un terroriste mais pas non plus un pacifiste. Je suis simplement un gars normal de la rue palestinienne défendant la cause que tout autre oppressé défend : le droit de m’aider en l’absence de toute aide venant d’ailleurs ». Tout est dit.

En France, plusieurs municipalités (souvent communistes… pourquoi ne pas se battre pour que les maires PS rejoignent aussi le mouvement ?) ont lancé un « Réseau des villes et collectivités pour la libération de Barghouti ». Stains, Ivry, Vitry, Valenton, Gennevilliers, La Courneuve, La Verrière en font déjà partie et mènent des campagnes pour montrer toute la justesse du combat de cette gauche palestinienne qui ne demande qu’à vivre et à servir la cause de son peuple. Il est temps qu’Israël le comprenne et ouvre les portes de la cellule de Barghouti ! Notre devoir de socialistes internationalistes est de populariser ses luttes et d’affirmer que pour les peuples du Proche Orient la voie de la paix et de la justice existe loin de l’extrémisme et de l’aveuglement du gouvernement Netanyahou qui conduisent fatalement à l’impasse et à la haine.

A lire pour plus d’informations : Marouane Barghouti, La promesse, Ecrits de prison 2002-2007, Editions Arcane 17, 2009 et Charles Enderlin, Le grand aveuglement (Israël et l’irrésistible ascension de l’islamisme radical), Albin Michel, 2009.

Publicités

3 Responses to Marouane Barghouti : Le Mandela Palestinien ?

  1. cassany says:

    Tout à fait d’accord avec ton analyse Julien. Je suis de loin ce militant sincère et entier. N’étant pas un historien comme toi, je crois savoir qu’il a eu quelques difficultés lors du denier congrès du Fatah. J’ai beaucoup de respect pour cet homme, comme je l’avais pour Rabin, l’israelien.
    C’est clair qu’il serait utile libéré.
    AS
    François Cassany

  2. julien Guerin says:

    salut Francois,

    Merci pour ton commentaire, je crois que nous devons, dés que nous avons une occasion, faire connaitre Barghouti et montrer qu’il est peut être la seule alternative aux islamistes.

  3. sébastien duhaut says:

    Et pour compléter le tableau, en tant que socialistes, nous devons également nous appuyer sur l’opposition interne à Israël, celle d’un Azim Bechara par exemple, député arabe qui adopte un modèle de lutte à la sud-africaine : égalité pour les Arabes israélien, donc laïcisation et déconfessionalisation d’Israël.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :