Unité de la Gauche sinon rien !

Par Marlène Collineau (44)

Unité de TOUTE la gauche devant la PosteLes résultats électoraux d’hier sont univoques. Sans le rassemblement de toutes les forces progressistes, sans l’élaboration d’un programme commun ambitieux et clairement ancré à gauche, la droite a de beaux jours devant elle. Et le libéralisme avec.

Le responsable : le Parti Socialiste, notre parti.

Avec un goût amer de déjà vu, le Parti Socialiste est défait. 2002, 2005, 2009. Chaque fois, le peuple a sanctionné, non pas uniquement un projet, mais tout un système. Chaque fois, le peuple a remis en cause ce que nous, socialistes, sommes devenus. L’heure n’est pas au défaitisme, mais bien à la mise à plat de tout ce qui fait que nous ne fonctionnons pas.

Assumer le clivage, être résolument de gauche.

Ceux qui croient en une réponse politique européenne savaient qu’ils voteraient. Nous ne les avons pas convaincus en ne donnant pas suffisamment de perspective européenne à notre campagne. Quant aux autres, les « majoritaires », ceux qui n’ont pas voté, nous ne les avons pas convaincus du fait de notre timidité. Arrêtons de complexer et soyons de gauche. Et c’est tout.

Les partis de la gauche paient tous le prix de l’abstention. Massive dans les quartiers populaires, chez les jeunes. Massive chez ceux vers qui nous devrions toujours nous tourner. Notre boussole, ce sont les intérêts de la classe salariale. À ceux qui croient que la lutte des classes n’existe plus, regardez à votre Droite. Eux y croient et se mobilisent, chaque jour, notamment par les urnes, pour conforter le libéralisme et défendre leurs intérêts.

« Et pendant ce temps-là, le capitalisme se fend la gueule. »

En attendant, la gauche hésite. Elle oscille entre une campagne d’instruction civique et une campagne éco-citoyenne. Le résultat sorti des urnes est limpide : ceux qui ont le plus besoin d’une politique socialiste sont ceux qui ne votent pas !

En pleine crise du système financier, la France n’aura jamais débattu de l’enjeu central des élections européennes : l’opposition entre une Europe de droite, libérale et une Europe de gauche, sociale. Et la faute ne peut être imputée qu’à l’hésitation du PS.

Être un bon écologiste, c’est d’abord être un bon anticapitaliste.

La gauche a fait le choix de l’éclatement et de la minorité alors qu’elle pouvait être majoritaire. Dès lors, les querelles de chapelles n’ont pas permis de poser le vrai débat : faire de l’Europe une arme pour sortir de la crise. Être Européen à une condition, que cette Europe soit anticapitaliste.

En cela, le vote Europe Écologie ne devrait que nous conforter. Car quelle autre possibilité que de lutter contre le capitalisme pour pouvoir mener la bataille de l’écologie ! Quel autre choix que de ne plus soumettre les décisions aux intérêts financiers pour permettre à toutes et tous d’évoluer dans un monde assaini !

Il n’y a que deux directions. Une troisième voie n’existe pas.

Qu’on se le dise, il n’y a pas de troisième voie. Pas plus qu’aux dernières élections présidentielles où la tentation MoDem avait un temps inquiété la gauche… La seule alternative, elle est à gauche. La seule solution, c’est d’aller à gauche vraiment. Enfin. Et il faut y aller ensemble.

Une seule arme donc : l’Unité de la Gauche sans exclusive ! Notre unique ennemi, ce sont les idées libérales, celles qui détruisent nos protections collectives et sociales, celles qui remettent toutes les décisions à la seule logique du profit. Alors, soyons courageux, bâtissons l’Unité de la Gauche ! Et pour cela, ébranlons le système, transformons le PS !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :