Il y a 56 ans…

Mort de StalineIl y a 56 ans mourrait dans son lit Joseph Djougatchvili Staline, fossoyeur de la Révolution Russe et plus grand criminel du XXe siècle. Il a tué des millions d’innocents, massacré des centaines de milliers d’oppositionnels en Russie et assassiné, à travers le monde, des milliers de socialistes et de communistes qui avaient le malheur de le combattre et de ne pas être dupes du « socialisme dans un seul pays ». Mais sa responsabilité devant l’histoire dépasse largement ce tableau de chasse déjà bien peu reluisant. Par ses crimes, il a avili l’idéal du socialisme et jeté pour longtemps la suspicion sur tout projet politique émancipateur. Dans sa tombe, il sert encore de caution à tous ceux qui veulent salir les expériences actuelles de transformation sociale. Chavez est gênant ? Faisons-en un épigone du maître du Kremlin ! La Révolution bolivienne trouble les possédants ? Comparons-la aux pires moments de la terreur stalinienne ! Encore aujourd’hui, tout militant conscient se doit d’être viscéralement antistalinien. À nous de prouver que ceux qui ont perverti l’idéal socialiste ne sont pas des nôtres. Ils n’ont servi et ne serviront toujours que le camp d’en face. Oui, vraiment, longue mort à Staline ! Et vive le socialisme démocratique !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :