Appel intersyndical pour la grève du 19 mars

29 janvier à BordeauxPlus que jamais, les salariés exigent l’unité syndicale et ils ont bien raison. L’unité du mouvement social, à leurs yeux, est son principal gage de réussite. L’unité impose de respecter les revendications définies au début de la mobilisation, de rendre compte devant les salariés des mandats donnés, de rendre publics les résultats des négociations… Voici un superbe exemple de tract unitaire, signé par la CGT, la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC, FO, FSU, Solidaires, UNSA… en Haute Loire (43), pour la grande grève interprofessionnelle du 19 mars prochain. C’est un modèle, car s’il est possible en Haute-Loire, il est possible partout…


Le 19 mars, dans l’unité, grève et manifestation interprofessionnelle

Le 29 janvier, nous avons été des millions à nous mobiliser dans tout le pays et réalisé l’une des plus grandes manifestations au Puy en Velay. Mais le président de la République et le patronat ne répondent pas aux besoins et aux revendications portées par les organisations syndicales et les manifestants.


Mobilisons nous pour faire entendre nos revendications !

– Pour l’emploi : arrêt des licenciements. Nous demandons le gel des licenciements économiques avec un contrôle plus strict des autorités publiques et l’interdiction des délocalisations. Des milliards d’euros ont été trouvés pour les banques et le système financier pourtant directement responsables de la crise. Il est tant d’arrêter le massacre de l’emploi. Le chômage partiel doit permettre aux salariés de conserver leur contrat de travail mais son indemnisation doit être revalorisée pour que les salaires soient maintenus et accompagné d’un plan de formation professionnelle.

– Dans la fonction publique, nous demandons l’arrêt des 30 000 suppressions d’emplois prévues dans le budget 2009 et l’arrêt des privatisations. Dans la santé, tous les emplois doivent être maintenus.

Arrêt de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques).

Abandon du projet de loi BACHELOT sur les hôpitaux et des mesures DARCOS dans l’enseignement.

– Augmentation des salaires et du pouvoir d’achat. Augmenter les salaires, les retraites, les minima sociaux, c’est augmenter la consommation donc relancer l’économie.

– Défendons la retraite à 60 ans et les 35 heures hebdomadaires. Le recul de la retraite à 70 ans et l’allongement de la durée de cotisations sont inacceptables. Ils conduisent à une baisse des revenus des retraites et aggravent le chômage des jeunes. Les 35h et la retraite à 60ans doivent être garanties.

– Liberté de désignation des délégués syndicaux dans les entreprises.

– 360 + 26 milliards d’euros pour les banques et les entreprises. Rien pour les emplois et le pouvoir d’achat ! 200 € comme en Guadeloupe pour le smic, les salaires et les retraites !

Tous en grève et à la manifestation,  Jeudi 19 mars !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :