vérités guadeloupéennes

le mouvement continue !Parfois, certaines vérités sont bonnes à dire. Alors que la désinformation continue à se répandre sur les ondes métropolitaines, il est plus que temps de rappeler que les revendications des salariés guadeloupéens sont absolument légitimes. Il n’existe pas de lutte plus juste. Les privilégiés, ce ne sont pas les travailleurs antillais, qui paient des impôts souvent plus importants qu’en métropole et souffrent de la cherté des prix. Ce sont les békés qui s’engraissent à coup de subventions venues de Paris ou de Bruxelles, et qui exploitent une main d’œuvre qui est à bout. C’est la violence quotidienne du néo-colonialisme qui explique l’ampleur de la mobilisation sociale en Guadeloupe. Le document que nous vous proposons revient sur ces vérités oubliées

 

 

Les DOM-TOM (520 euros/hab/an) coûtent moins chers que la Corse (2400 euros/hab/an) ou la métropole (1200 euros/hab/an).

[…]
Par ailleurs sans les DOM-TOM la France ne posséderait pas la 3eme zone maritime mondiale ni aucun droit sur les droits de douane et passage pour le Canal du Panama (grâce aux Antilles) et du Canal de Suez (La Réunion).

Renseignez vous, Bernard Pons disait lui même en 1986 que les DOM-TOM rapportaient à la France « largement plus que ce qu’ils lui coûtent ». Par ailleurs les Antillais sont français ; ils cotisent et paient des impôts comme n’importe quel Français, ils sont en réalité plus taxés que les métropolitains (en plus de la TVA, on paie ici 3 taxes d’octroi de mer sur tout produits importé) et paient des impôts locaux aussi élevé qu’en Région Parisienne. Alors, par pitié, cessez de dire n’importe quoi. Les Antillais ne vivent pas grassement sur les impôts de leurs compatriotes de métropole !

[…]
Je peux comprendre que les 7000 km qui nous séparent de la France Métropolitaine fassent que certains de nos compatriotes ne maîtrisent pas trop le sujet. Le traitement déplorable des médias n’y est pas étranger. Donc petite piqûre de rappel :

 

1- les manifestants ne demandent rien à l’Etat :

Ni argent, ni RSA, ni monnaies sonnantes et trébuchantes. Ce sont les patrons (Béké, Medef) qui ont sollicités de l’Etat, ces derniers ont voulu tirer partie de la grève en demandant une énième aide en échange d’augmentation des salaires les plus bas. Ils bénéficient déjà d’exonérations de charge, de la défiscalisation, de nombreuses aides qui proviennent de l’Etat et de l’Europe- (la liste n’est pas exhaustive).

2- Les manifestants n’ont pas et jamais demandé l’indépendance:

Vous ne trouverez nulle part une demande d’indépendance de la part des manifestants. Le choix d’être français a été tranché à maintes reprises (Referendum de 1946, de 1962 et 2003). Les Guadeloupéens ne demandent qu’une chose, l’EGALITE DES DROITS pour tous les Français de Métropole et d’Outre Mer. Par ailleurs, l’indépendance ne se donne pas, elle se prend et se conquiert par les peuples, la Guadeloupe, elle, est française depuis 1635 !!!

3- Les Guadeloupéens ne sont ni xénophobes, ni racistes:

Ce sont les békés qui vivent entre eux, se marient entre eux, travaillent entre eux en excluant les Antillais. D’ailleurs, les Antillais sont tous plus ou moins métissés ! Vous ne trouverez aucun cadre de direction dans les entreprises tenus par eux, les annonces d’emplois ne paraissent même pas en Guadeloupe, mais directement en France, via des cabinets de recrutement. Nous vivons et côtoyons les descendants d’esclavagistes et à ce jour les Antillais n’ont jamais eu l’attitude que eux ont envers nous.

4 – Les manifestants demandent 200 euros d’augmentions pour les bas salaires:

Cette revendication est légitime. Comme je l’ai expliqué plus haut, les patrons antillais bénéficient de nombreuses aides qui leur permettent d’empocher de substantiels bénéfices. Ces aides venant de l’Etat, ce sont vous, nous qui les payons pour enrichir des patrons qui exploitent les Antillais ! Le salaire d’un Antillais est de 20% à 30%, voire 50%, inférieur à ceux proposés (à compétence égale) en métropole. Quand on sait que, là-bas, tout coûte plus cher de 20% à 30%, comment voulez-vous que les gens s’en sorte ? Comment peut-on croire qu’avec un coût de production moins élevés et de telles majorations de prix, les patrons antillais prétendent ne pas pouvoir augmenter les salaires ? Que vous ayez fait des études ou non, on vous proposera le smic, les emplois sont rares les patrons en profitent pour sous-payer leurs employés.

En conclusion:

La fin du système néocolonial (exclusivité de la Métropole et application stricte des lois de la République) et de l’exploitation, voila ce que les Guadeloupéens demandent. Qu’on leur donne les moyens de travailler et de vivre de leur travail, et non du RSA ou autre RMI. Qu’on arrête de donner des sommes exorbitantes, sans contrepartie, sans aucun contrôle, à des patrons qui ne font que s’enrichir en exploitant le coté insulaire de la Guadeloupe et leurs habitants. Que ces dites sommes servent à développer l’économie, à payer décemment les salariés pour qu’enfin l’économie de la Guadeloupe ne repose pas uniquement sur le tourisme. Que les abus soient réprimandés : fin du monopole de certaines familles qui empêchent la concurrence, veille des prix, contrôles serré des sommes envoyés par l’Etat et l’Europe, etc. … L’Etat aurait tout à gagner à développer des partenariats avec les autres îles des Caraïbes (Puerto Rico, St Domingue, Trinidad) avec les autres continents, la Guadeloupe est à 4 heures de l’Amérique du Sud et à 2 h des USA.

Nous sommes des Français à part entière alors, de grâce, cessez de nous comparer aux habitants des pays voisins (Haïti, Cuba, République Dominicaine, etc.) ! Aucun métropolitain n’aimerait qu’on lui balance à la figure qu’il doit être heureux et la fermer parce qu’il gagne plus et vit mieux qu’un Roumain ou qu’un Polonais. Nous ne sommes pas Cubain, ni Haïtien, mais Français, comme vous et même depuis plus longtemps que certains d’entre vous !


En espérant que certains comprendront un peu mieux leurs compatriotes des Antilles et leur apporteront leur soutien dans cette lutte.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :